Formation aux gestes élémentaires de l’hygiène bucco-dentaire de la personne âgée en EHPAD

Lancé voilà plusieurs années au plan national par la Fédération Nationale de la Mutualité Française, le programme “La vie à pleines dents longtemps” vise à améliorer l’accompagnement des résidents des établissements pour personnes âgées, en formant et en mobilisant les personnels soignants sur la question de l’hygiène bucco-dentaire.

Considéré à juste titre comme l’un des principaux facteurs de détérioration de l’état moral et physique de la personne âgée en EHPAD, le maintien de la capacité à s’alimenter le plus longtemps possible en consommant une nourriture variée et riche en goût est un enjeu important du maintien de la qualité de vie au grand âge.

Logo-vie-a-pleines-dents

Mais la préservation de la capacité alimentaire n’est pas le seul objectif. Conserver l’estime de soi, préserver les relations sociales, oser sourire, sont autant de ressorts de motivation qui permettent d’entretenir un relationnel positif entre l’équipe soignante et le résident. Il en résulte une meilleure capacité de soins et davantage de sérénité, dans une période de fragilisation des grands équilibres physiologiques et psychiques de la personne.

Afin de renforcer les savoir-faire et l’appropriation des enjeux de la démarche par les professionnels de santé de l’EHPAD mutualiste Le Village, situé à Richwiller, les 25 et 26 janvier 2018 ont  eu lieu deux journées de sensibilisation et de formation sur place.

Compte-tenu des objectifs, à savoir intégrer l’hygiène bucco-dentaire aux soins quotidiens pour un maximum de résidents, d’importants moyens humains seront mobilisés, en collaboration avec l’Union Régionale Mutualiste Grand Est.

Les différentes interventions seront successivement assurées par un Médecin, un Chirurgien-Dentiste, l’Infirmière diplômée d’Etat du Village, l’Infirmière Coordinatrice du Village et le Chargé de Projets en Prévention et Promotion de la Santé.

Au terme des 2 journées, le groupe de 11 personnes, composé d’auxiliaires de vie sociale (AVS), d’aide-soignantes (AS) et d’infirmières qui ont participé à la formation, sera chargé de répercuter les enseignements à l’ensemble des professionnels en contact avec les résidents lors des soins d’hygiène, au bénéfice d’une qualité globale des soins encore renforcée.